La crise de la trentaine

Publié le par Mimilady

crisetrentaine-copie-1.jpg

Tout le monde connaît "la crise d'adolescence" ou celle de "la quarantaine" mais "la crise de la trentaine" passerait presque inaperçue tant on pourrait la mettre sur le dos de l'horloge biologique, des hormones et la chiantitude habituelle des femmes. 

Et bien non, elle existe! Et elle gagnerait à être connue car c'est bien plus facile de la regarder en face quand on sait qu'elle est là. C'est rassurant de savoir, parce qu'une crise ça finit toujours par passer un jour ou l'autre. Ce n'est pas un total black-out puisqu'on voit la lumière au bout du tunnel. Ta vie ne s'arrête donc pas là.

La crise de la trentaine, c'est une remise en question, une période charnière où tu observes toutes les décisions que tu as prises par le passé et où tu réfléchis à ta vie future. Tu es mal dans ta peau, tu te retournes le cerveau, ça te ronge les neurones qui te restent. C'est un accouchement dans la douleur de ta nouvelle vie d'adulte mûr et raisonnable.

Est-ce que j'ai vraiment choisi cette vie que je mène? Est-ce que je me suis mariée avec la bonne personne? Pourquoi je fais ce métier qui me tue? N'aurais-je pas pu faire autre chose de ma vie? Ne suis-je pas passé à côté de ma vingtaine en ayant mes enfants si tôt et si rapprochés? Est-ce que c'est vraiment ça ce qu'on appelle "profiter de la vie"? Tous ces soucis?

Tu as pourtant la vie dont tu as toujours rêvé, tu es mariée, tu as des enfants et un métier "compatible" avec une vie de famille, une jolie maison... Toutes tes amies t'envient, tes parents sont ravis, tu as réussi ta vie!

J'ai réussi ma vie? Comment? Ma vie s'arrête ici? J'ai tout fait si vite que je n'ai plus aucun projet! Ai-je fait les bons choix , étaient-ils des choix vrais et réalisés en pleine conscience ou induits par mon entourage et mon éducation? Bref tu passes pour une éternelle dépressive insatisfaite.

Cette crise, c'est des tonnes de doutes mais aussi de nouvelles envies à exprimer et à réaliser, de nouveaux besoins. (Aaaaaah mais c'est pour ça que j'ai eu envie de tout changer et de tout envoyer bouler!) Aujourd'hui, j'ai soif de féminité et je sature complètement de n'être plus que cette maman qu'on sollicite tellement! Je veux changer de métier et j'ai déménagé. Je veux envisager ma vie de couple autrement. Je rêve d'équilibre, de liberté, de tranquillité, d'amusements, de voyages, d'épanouissement personnel, de temps pour moi, d'être dans le "je le fais parce que ça me plaît et que j'ai choisi" et plus dans le "je le fais parce qu'il le faut"! Subir n'est pas jouer. Je veux reprendre ma vie en main. Adieu trop de sérieux et de tristitude, bonjour tranches de rigolade et fantaisie.

La crise de la trentaine peut prendre des formes différentes selon le chemin parcouru dans notre vie. Une femme qui, jusque-là, aurait enchaîné les relations amoureuses ou alors focalisé sur sa vie professionnelle, cette femme pourrait, par exemple, avoir envie de se poser et de fonder une famille. La crise, plus ou moins prononcée selon les personnes, peut durer 3 mois comme 3 ans. A moins que tu n'aies la chance de l'éviter, et c'est tout ce que je peux te souhaiter!

Les crises font grandir, celle-ci m'a envoyé une bonne grosse claque, j'ai mûri dans la douleur. Et maintenant que j'en viens à bout (ou presque, y a des relents parfois) je peux enfin dire à la façon d'Onee-Chan :

 

La trentaine quelle aubaine!

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

sun 17/03/2012


J'ai pas spécialement aimé changer de dizaine pour mes 30 ans mais je n'ai pas du tout eu de remise en question de ce genre. J'attendais desepérement d'avoir un bb2. On venait de s'installer dans
notre maison. Que de l'espoir en fait.


Dans un an je changerait à nouveau de dizaine et là par contre ça me fait bien plus peur. 40 ans pour moi ça me parait tellement mur. Je ne me sens pas comme ça.


En même temps je ne sens pas ça comme un tournant où je me dis que je vais changer plein de choses. J'espère...

sun 17/03/2012


PS : j'ai adoré cette dizaine et j'ai été plus heureuse que la dizaine précédente, même si on a eu notre lot de soucis.

LiLie 19/03/2012


Ma crise de la trentaine a duré environ 2 ans... Et on peut s'en rendre compte au jour le jour sur mon blog d'ailleurs !! (lilie-trentenaire-celibataire.over-blog.fr) 


J'aime ton article il résume très bien ce qu'on ressent... Et en plus je vois le côté femme en couple. 

Fantomette 19/03/2012


En tout cas, s'il y a crise de la quarantaine ou de la cinquantaine, on sera là...

MissMiroir 18/04/2012


Chuis en plein dedans, même si je ne l'avais pas analysé sous cet angle... Merci au Pépin dans la Pomme de m'avoir fait découvrir cet article, je me sens moins seule...